Allers – Retours

Cie ceci n’est pas une tortue

http://cecinestpasunetortue.com/allers-retours
Théâtre tout public à partir de 7 ans
de Ödön Von Horváth
mise en scène Marion BOSGIRAUD

Il était une fois un pont jeté entre deux pays. Sur ce pont, un commerçant, Havlicek, expulsé d’un côté de la rive et refusé de l’autre, faute de papiers en règle. Contraint de faire des allers-retours sur ce triste morceau de bois, il rencontre de truculents personnages et bouleverse la vie locale.

Horváth fait partie de ces auteurs dont l’art est devenu un crime sous le IIIe Reich. Ces exilés lettrés de l’ombre qui luttent en silence pour la vérité me fascinent. Je souhaite être relais de leur plume acerbe et discrète, et honorer les subterfuges artistiques qu’ils ont dû inventer pour se faire entendre. Pour Horváth, la ruse est une comédie populaire remaniée. Prenez un spectacle de divertissement, de la musique, des chants, un happy end. Ajoutez-y des personnages pétris d’inhumanité, de défauts, avec des œillères sur la vie, des êtres crus qui croient dur comme fer aux obscénités qu’ils prêchent. Ajoutez-y des silences, où les échos laissent résonner une multitude de sens. Vous avez là une recette Horváthienne pour semer, avec discrétion, une critique de la société. C’est l’art de la déception : dans un brouhaha jovial de petites aventures anodines, une phrase, un silence ressortent parfois. Et le message est rare, percutant.

Nous emmenons notre public vers l’illusion d’une distraction – nous racontons des petites histoires d’abus administratifs, d’amour, de famille, d’amitié sur un pont entre deux pays – pour qu’il en ressorte dubitatif. Que les messages le percutent comme une foudre inattendue. Qu’on passe du bruit au silence, du rire au frisson, puis qu’on rit de plus belle. Nous nous emparons de la comédie populaire à notre tour pour que le public d’aujourd’hui se contemple « non pas de haut, mais tout de même de devant, de derrière, de côté et d’en bas ». Nous parlons de notre temps avec les ruses d’un auteur d’antan.

YOU MIGHT ALSO LIKE